LE PLÂTRE

 

Le plâtre a une longue histoire millénaire. Matériau traditionnel, le plâtre reste étonnamment d’actualité.

- Fer de Lance / La Lettre Blanche 1983-2003 - 20 ans ! L'album anniversaire

LE GYPSE

Le gypse ou « pierre à plâtre » est un sulfate de calcium hydraté appartenant à la famille des évaporites. Il raconte l’histoire sédimentaire du Bassin Parisien. Sa formation puis son exploitation ont façonné les paysages de l’Ile-de-France dont celui de la butte de Cormeilles-en-Parisis.

- Le gypse de Cormeilles-en-Parisis

- Purest Gypsum

- The Cormeilles Quarry Since 2007. The final years of open-cast mining

LA TRANSFORMATION DU GYPSE EN PLÂTRE - LES PRODUITS PLÂTRE

Après extraction en carrière, le gypse est concassé et acheminé vers les fours de la plâtrière. Chauffé à 150° environ pour être déshydraté puis broyé finement, le gypse devient du plâtre.

Le plâtre en poudre est prêt à l’emploi en l’ajoutant à de l’eau. Ses applications sont multiples : construction, décoration, moulages, agriculture, traitement des eaux… Aujourd’hui plâtres industriels,
plâtres de moulage, carreaux, plaques, enduits… sont les produits issus du plâtre.

LA CONSTRUCTION, LA DÉCORATION ET LES ORNEMENTS

Le métier de plâtrier, les techniques et son outillage se sont longtemps transmis de génération en génération. Ils ont peu changé jusqu’à 1960. L’apparition de plâtre à temps d’emploi allongé, la préfabrication et la projection mécanique ont changé les modes d’utilisation du plâtre.

A l’intérieur des bâtiments, le travail du plâtre donne naissance au staff et au stuc. Le staff est une technique de plâtre moulé et armé de fibres végétales et qui permet la réalisation rapide d’ornements
architecturaux. Le stuc est un enduit décoratif à base de plâtre imitant la pierre ou le marbre.


Patrimoine des enduits au plâtre en Île-de-France
Newsletter n° 1 janvier 2017 

- Newsletter n° 2 mai 2017 

- Newsletter n° 3 septembre 2017

Newsletter n° 4 janvier 2018 

- Newsletter n° 5 mai 2018 

- Newsletter n° 6 février 2019


Plâtre. Sols et couvrements intérieurs. Du XIIIe au XIXe siècle 

par Christelle Inizan - Editions du Patrimoine - 2017 - Bon de commande à télécharger

LE MOULAGE ET LA SCULPTURE

Le plâtre reste le matériau incontournable dans le travail de la sculpture depuis l'Antiquité, permettant la réalisation de la technique dite du creux perdu, qui constitue par ailleurs l'une des méthodes les plus traditionnelles de moulage. Le plâtre peut également être taillé directement ou utilisé dans des techniques mixtes, associant plusieurs matériaux.
- Le décor de stuc dans l'art islamique (VIIIe-XXe siècle)
- Le cheval blanc de François Ier (1540-1543)

- Historical plaster casts from the Louvre collection in Versailles

- La poterie de la Montagne à Saint-Honoré-lès-Bains (Nièvre)

- Le monument funéraire de Pierre Mocquot à Aix-en-Othe (1850)
- Yvonne Duttile, sculptrice (1883-1979)

- La République et ses masques. Culte du grand homme et culture matérielle (de la Ie à la Ve République)
par Jonathan Barbier et Bruno Bertherat (avec l'aimable autorisation des auteurs), Cahiers Jaurès 2016/1 (n° 219-220), Société d'Etudes Jaurésiennes, 2016, pp. 119-143.

- La dame au chapeau. La photographie des femmes mortes en France à l'époque de Bertillon
par Bruno Bertherat (avec l'aimable autorisation de l'auteur), Corps, 2013/1, CNRS Editions, 2013, pp. 97-106.

LE SCULPTEUR BOULOGNE

LE PLÂTRE DANS L’HISTOIRE

Le plâtre est un matériau connu depuis la plus haute Antiquité sur le pourtour du Bassin Méditerranéen. Son usage est attesté en France depuis l’époque gallo-romaine notamment en Région Parisienne et à Cormeilles-en-Parisis précisément.

- Arts et techniques pour fabriquer du plâtre 

par Vincent Farion, in Une Antiquité moderne, co-édition Académie de France à Rome / Villa Médicis, Musée du Louvre, Officina Libraria, 2019, pp. 204-206.

- Le plâtre changé en or, l'or changé en plâtre. Les mots et les images, symboles de richesse et de blancheur par Vincent Farion, in L'or blanc : de la métaphore des sens à la réalité environnementale et économique, supplément n° 15 au Cahier de l'ASER, 2020, pp. 37-43.

 

- Pierre Chazet, maçon du Limousin à l’île-de-France (XIXe siècle)

LES TERRITOIRES ET SITES PLÂTRIERS

L’Ile-de-France concentre encore plus de 60 % du gisement de gypse en France. L’exploitation du gypse a donné naissance à une importante industrie dont le Val-d’Oise, les Yvelines et la Seine-St-Denis portent encore la trace. Des traces de l’activité plâtrière sont également présentes en Provence, Pyrénées, Savoie, Bourgogne, Jura, Charente…
- Des fours à plâtre dans Paris (1765-1800)
- La grève des plâtrières en 1909

- Placoplatre et autres histoires industrielles - en vente au musée

- La plâtrière d'Armoy (Haute-Savoie)

- La Renarde - Webfeuilleton. 

Enquête familiale en 12 épisodes, un voyage dans la mémoire et le territoire. Le récit se déroule du XIXe siècle à nos jours entre la Seine-et-Marne, Paris, l'Allemagne et le Jura suisse. Le Musée du Plâtre est partenaire de ce feuilleton avec la participation de Vincent Farion et Jacques Hantraye qui apportent un éclairage historique sur l'histoire du plâtre en Seine-et-Marne.

- A l'ouest de la butte de Cormeilles-en-Parisis : les carrières souterraines de Montigny - La tuilerie de Cormeilles - La butte de la Tuile ou les carrières à plâtre de Montigny et d'Herblay

HISTOIRE DE LA CARRIERE LAMBERT

GROUPE DE RECHERCHE SUR LE PLÂTRE DANS L'ART

cliquer sur le logo pour ouvrir la page